Le mot de la Présidente

Notre association, riche de ses (presque) 600 membres, est toujours très active dans de nombreux domaines. Ces derniers mois, nous avons vu aboutir certaines actions engagées précédemment, et pu initier de nouveaux projets. Et ce grâce à l’implication et au dynamisme de nos membres, qui continuent de s’investir avec conviction dans nos activités.

Nos activités régulières se poursuivent bien sûr, et constituent toujours le socle de nos échanges :

  • les séances techniques, organisées par la Commission Technique, parfois en collaboration avec d’autres associations et comités,
  • la Conférence Coulomb, conférence majeure qui a lieu une fois par an en juin,
  • le Prix Kerisel, décerné tous les 2 ans à un jeune géotechnicien,
  • les Journées Nationales de Géotechnique et Géologie de l’Ingénieur (JNGG), organisées tous les 2 ans, en partenariat avec le CFGI et le CFMR, et plus récemment avec Solscope.
  • le parrainage de congrès internationaux ou européens organisés en France dans le domaine de la géotechnique.

L’ensemble de ces événements sont annoncés sur notre site Internet, régulièrement mis à jour. Celui-ci, complètement rénové en 2015, inclut également bien d’autres ressources et liens, et je vous encourage vivement à le visiter régulièrement.

D’autre part, le CFMS, via la Commission Technique essentiellement, anime (ou participe à) différents groupes de travail scientifiques, dont les travaux débouchent le plus souvent sur des recommandations, applicables ensuite par l’ensemble des géotechniciens en France, voire parfois à l’étranger selon les thématiques. Le CFMS dispose également de représentants au sein de nombreux « Technical Committees » de la Société Internationale de Mécanique des Sols et de Géotechnique.

Par ailleurs, je voudrais souligner quelques actions récentes qui ont demandé un investissement particulier en 2016 :

  • Revue Française de Géotechnique (RFG) : cette revue de référence renaît enfin, grâce à l’action conjointe de 4 Comités CFMS / CFMS / CFGI / CFG, et surtout à celle de sa nouvelle rédactrice en chef, Farimah Masrouri. Nous vous encourageons bien sûr non seulement à vous abonner à la RFG « nouvelle formule », mais également à soumettre de nouveaux articles pour contribuer à faire vivre cette revue.
  • Francophonie : avec plusieurs comités partenaires, le CFMS a initié la refonte complète du site Internet dédié à la géotechnique francophone : le nouveau site www.geotech-fr.org est en ligne depuis septembre 2016. Pensez à soumettre en ligne les ressources géotechniques libres de droit dont vous avez connaissance, les annonces d’événements francophones, etc. Nous avons également lancé récemment une opération de collecte de matériel de laboratoire géotechnique de seconde main, pour en faire profiter ensuite les laboratoires d’universités dans les pays en voie de développement.
  • Promotion de la géotechnique : nous avons mis en place, en lien avec l’USG et le bureau géotechnique de Syntec Ingénierie, un groupe de travail pour la « promotion de la géotechnique ». L’objectif est double : susciter des vocations auprès des jeunes et valoriser la géotechnique auprès de l’ensemble des autres acteurs de l’acte de construire.
  • Communication : il devient nécessaire de développer notre communication auprès du grand public ainsi qu’auprès des professionnels. Nous avons donc créé dans un premier temps une page dédiée au CFMS sur le réseau social Linkedin (abonnez-vous et partagez nos nouvelles avec votre réseau !) ; et nous projetons la création d’une nouvelle plaquette de présentation du CFMS, ainsi que d’un panneau d’exposition.

La plupart de ces actions sont liées au développement de connaissances, mais aussi au partage de l’information et à la communication au sens large, thématique devenue essentielle aujourd’hui.

Et nous avons bien sûr de nouveaux projets pour 2017 et les années à venir : nous prévoyons par exemple de mettre en place dès 2017 un système d’enregistrement systématique de nos séances techniques (les vidéos seront ensuite partagées sur notre site Internet), et d’engager une réflexion sur les initiatives à développer auprès des jeunes géotechniciens, pour les inciter à participer à nos échanges et activités, et à préparer les évolutions vers la géotechnique de demain.

Enfin, je vous donne rendez-vous à Séoul en septembre 2017, pour le prochain Congrès International de Mécanique des Sols et de Géotechnique : 22 communications françaises ont été soumises et acceptées dans le cadre de ce Congrès, de même que 2 représentants français ont été nommés pour participer au 6ème Congrès International des jeunes géotechniciens qui se tiendra juste avant.

Je conclus en remerciant chaleureusement l’ensemble des membres du bureau, du Conseil, et de la Commission Technique du CFMS pour leur action au quotidien, et plus généralement l’ensemble de nos membres pour leur soutien et leur implication.

En vous espérant nombreux lors de nos prochaines manifestations,

A très bientôt,

Valérie Bernhardt
Présidente du CFMS